Contrairement à nos habitudes, nous sommes remontés avec le Rhône bas, la Saône sans courant. C'est mieux de remonter à 10 km/h. Nous avons donc fait notre première journée sur le canal, il y avait de la glace mais peu épaisse. Le niveau d'eau est un peu bas et les croisements un peu longs. Ce soir nous sommes posés devant l'écluse, sans s'amarrer, il n'y a pas assez d'eau pour ateindre l'amarrage. . Les bateaux dans ce bief ont mis deux heures pour se croiser..